Re(f)act est le nom donné à la méthode proposée du poids carbone facturé au consommateur lors de chaque achat.

Ce document est l'étude de faisabilité de cette solution avant l'écriture d'un véritable cahier des charges.

Cette méthode est une des deux méthodes comparée et préférée pour la production de ces chiffres.

Produire un poids carbone pour tous les produits et avec précision est le signe d'un changement de méthode.

Pour parvenir à une véritable obligation de résultat , il est nécessaire de changer de méthodes.

Si on veut respecter vraiment le budget carbone, il faut s'engager à une obligation de résultats et non plus seulement de moyens.

Définir un budget carbone, c'est bien, le respecter, c'est mieux.

Le budget carbone est deduit du scénario de réchauffement choisi lors des accords de Paris,parmi ceux envisagés par le GIEC ,

le nombre de tonnes de dioxyde de carbone équivalent restant à émettre d'ici l'échéance où l'on vise la zéro émission nette (autant d'émissions que d'absorptions)